UNE METHODE D’INTERVENTION ORIGINALE BASEE SUR L’HUMOUR

Le mode d’intervention théâtrale propre à RESONANCES THEATRE MEDIA             s’appuie sur une démarche originale conçue au début des années 90  par Daniel PATRIE ( actuel directeur artistique) dont les principes généraux ont été posés dans un texte publié dans le cadre d’un ouvrage collectif paru en 1995 à la Documentation Française ( « Le THEATRE MEDIA ou raisonner sa propre résonance » in « Santé et Insertion, un défi à l’Illettrisme » )

En quelques mots, il va s’agir de contourner les différents obstacles à la communication  en s’appuyant sur une utilisation spécifique de l’humour.

En effet, faire directement passer une idée ou impulser une prise de conscience n’est pas toujours chose facile, a fortiori lorsque l’idée en question peut notamment amener votre interlocuteur à réinterroger ses certitudes ou ses comportements, ce qui bien souvent par le fait même de la  «  résistance psychique  » amène celui-ci à se fermer à ce que vous lui dites   ( il semble continuer à vous écouter mais il ne vous « entend » plus )

L’utilisation de l’humour permet dés lors de contourner l’obstacle en empruntant via le rire le chemin de la « résonance émotionnelle positive » du public pour aboutir ensuite à l’expression de son ressenti et  à sa conscientisation progressive  des enjeux.

Ainsi, les personnes présentes dans le public sont déjà, au moment précis  où elles rient d’une situation, concernées par la même chose, elles n’ont plus qu’à  « mettre en mots » cette « résonance commune » pour pouvoir en apprécier la teneur au cours du débat animé par l’intervenant qui suit la représentation du spectacle lui-même. Il va alors être possible d’échanger autour des situations vécues par les différents personnages au cours de la pièce, de confronter les points de vues et les expériences et d’analyser ce qui se joue.

Toutefois, pour ce faire, en ce qui nous concerne, il ne sera pas demandé aux spectateurs de venir sur scène remplacer les personnages ( comme le font habituellement  les troupes pratiquant le Théâtre-forum )

Au contraire , le personnage de théâtre va plutôt être utilisé comme une sorte de médiateur, de  « support empathique » à travers lequel les spectateurs vont pouvoir « se réfléchir ». Ainsi, invités à identifier et à nommer les différentes émotions ressenties par le personnage qui peuvent expliquer la particularité de ses réactions face à une situation donnée, le spectateur n’a  pas vraiment l’impression de parler de lui-même alors qu’en réalité, se projetant dans le personnage, il ne fait que cela. De plus, parler du ressenti  du personnage de théâtre ne met en cause que ce dernier, ce qui parfois permet au spectateur de se sentir plus libre pour évoquer certains dilemmes ( comme par exemple l’appréhension ressentie par certains garçons face à l’usage d’un préservatif )

RESONANCES THEATRE MEDIA propose donc d’élaborer à partir d’une réflexion menée en amont avec l’équipe de travailleurs sociaux ou le réseau constitué autour d’une action, des « cristallisations humoristiques » évoquant les thématiques  mises à jour et débouchant sur  la création de supports de théâtre originaux.